Beyond - Abu Dhabi

2016 - Scénographie urbaine et montage de l'exposition extérieure "Beyond" organisée dans le cadre de l'Abu Dhabi Art Fair, sous le commissariat de Fabrice Bousteau

 

Pour l’édition 2016 de L’Abu Dhabi art fair, l'exposition "Beyond" propose l’intervention de 5 artistes sur 11 containers de 20 pieds disposés au Manarat Art Museum et à la Warehouse 421.

Les containers sont des objets iconiques du monde contemporain. Leur dimensionnement normé a permis l’essor fulgurant du commerce international dans les années 60. Le projet street-art conçu pour l’ADA2016 s’inscrit dans la continuité du projet “Work in Progress” réalisé par la St+Art fondation à Delhi en 2016. L’usage habituel des containers est retourné pour que les contenants deviennent des surfaces sur lesquelles les artistes peuvent s’exprimer. La valeur d’objet en mouvement constant à travers le monde du container est inversée pour en faire des éléments architectoniques qui redéfinissent les espaces autour d’eux. Ce nouveau paysage investi par les street artistes questionne les notions de ville et d’espace public dans un territoire aménagé en hypervitesse et ambitionnant de rayonner dans le monde entier.

 

A l’entrée du MAS, la composition de 4 containers révèle la qualité d’espace public du lieu en définissant l’interface entre la route et le parvis du pavillon des UAE. Les containers dialoguent avec le pavillon vide, architecture nomade qui a elle aussi emprunté les voies du commerce international lors de son rapatriement depuis la Chine vers Saadiyat Island. L’animation du parvis par les artistes Fat’s et Lek & Sowat pose les bases de l’émergence d’un espace public, préfigurant l'urbanisation du territoire de Saadiyat.

 

Dans les jardins du musée, 3 conteneurs sont disposés de manière à créer une entrée monumentale vers la foire. Les visiteurs entrent à travers une faille, dispositif spatial de transition entre la voirie et les jardins du musée. L’installation vient symboliquement refermer l’espace du jardin sur son 4ème côté et joue sur la valeur d’oasis du lieu. Le visiteur est ainsi symboliquement invité, en franchissant le seuil matérialisé par les containers et les oeuvres d’un couple d’artistes de part et d’autre, à renaître.

 

A la warehouse 421, les containers s’insèrent dans un paysage industriel portuaire en tout début de reconversion, placés de manière à accentuer la rupture de la linéarité des façades. La tôle ondulée des containers entre en résonance avec le bardage des hangars environnant. L’oeuvre et son support devient un objet de transition entre le lieu et son environnement ainsi qu’un totem qui renforce la visibilité du musée dans la ville. La voie de desserte de l’infrastructure portuaire devient un peu plus rue.

artistes invités: Lek & Sowat (FR), Cleon Peterson (US), Anpu (IN), Sya One (ENG), Steffi Bow (ENG), Fats (EAU)

1/9